UNE VIGNE – UN VIN

Le vin est fils du ciel et de la terre. Il est le fruit de la nature. Un bon vin ne peut être fait que sur la base d’un bon raisin.

Il faut pour cela utiliser les pratiques culturales appropriées et le plus à même de faire ressortir le meilleur de notre terroir en utilisant au mieux les potentialités de la nature.

Le choix des cépages s’est donc tourné vers les cépages historiques de la région.

« Le traité de la culture de la vigne » de B.A. Lenoir de 1839 nous donne comme cépages pour le rouge ; le morillon, le meunier et le muscat noir ; pour le blanc : le meslier, le fromentel, le gros blanc, le coquillard et le muscat blanc. Le morillon donnant le meilleur rouge ; le meslier et le fromentel les meilleurs blancs.

C’est donc vers ces 3 cépages, éprouvés depuis des siècles que notre choix s’est porté.

Ensuite les procédés de vinification rechercheront à les magnifier sans les dénaturer.